15 raisons pour ne pas prendre de "Cours de chant"

 

1-      Apprendre à chanter avec un prof de chant va faire travailler votre "mental" et grossir la somme de vos connaissances. Plus d’infos, plus de cadres, plus de restrictions. Pour chanter, il faut faire ça, ça et ça ! Et bien non : pour chanter mieux vaut être libéré et détendu !

 

2-      Apprendre à faire des sons et certains placements va vous permettre de chanter comme toutes les chanteuses actuelles, à la mode, mais cela ne va pas développer votre identité en tant qu’artiste. Si vous voulez ajouter votre couleur au monde inutile de chanter comme une autre. Une chanteuse est avant tout une personnalité, une empreinte et une singularité vocale.

  

3-      En prenant des cours de chant, on a la sensation que l’on ne sait plus rien, on se sait même plus comment on a pu pousser la chansonnette toute notre vie en ayant si peu d’informations : on remet en doute ses capacités naturelles. Rien ne remplacera jamais votre expérience. Ayez confiance, vous en savez déjà beaucoup !

 

4-      On entraine la technique vocale et on chantera plus tard quand ce sera maitrisé : grosse erreur ! Passer son temps à peaufiner sa technique vocale  au lieu de chanter ne vous permettra pas de maitriser votre voix : jamais au grand jamais l'un sans l'autre !

 

5-      Je chante déjà en cours, il faut que j’apprenne à placer ma voix avant de chanter : c’est faux ! Si vous prenez plaisir à chanter, n’arrêter jamais : la technique ajoute des règles là où l’expérience en conscience ajoute des sensations.

 

6-      Fuyez les conseils compliqués, alambiqués : la technique vocale est issue du chant Lyrique, les chanteuses d’Opéra devaient avoir une puissance vocale conséquente pour que leur voix couvre l’orchestre jusqu’au public. Aujourd’hui la technique vocale s'adresse à des chanteurs qui sollicitent à longueur d’année leur voix. Pour le commun des mortels, vous ne risquez rien à solliciter de temps en temps vos cordes vocales : tout est une question de bon sens !

 

7-      Se fier au prof : évidement le prof va avoir une plus grande expérience que vous ! Mais il n’est pas vous : il ne connait pas votre histoire. Aujourd’hui les profs de techniques vocales ne vous donnerons pas de direction artistique pour faire émaner l’artiste que vous êtes : ils vous offrent une palette de possibilités vocales dans laquelle piocher. La technique n’a rien à voir avec l’artistique ! C’est à vous de découvrir ce qui vous touche et de quelle façon vous souhaitez le défendre.

 

8-      Se challenger est une bonne chose mais sachez que ce qui est le plus simple et abordable pour vous est toujours ce qui vous ira le mieux ! « La simplicité est la sophistication suprême » ! Et faire simple est paradoxalement quelque chose qui demande beaucoup de maitrise et de présence.

 

9-      Déléguer sa souveraineté vocale à l’autre : c’est lui donner le droit de vie et de mort sur votre organe vocal : trouver son répertoire, savoir apprendre et s’approprier une chanson, avoir un recul et un avis sur ses propres qualités vocales est à mon sens fondamental : sinon, vous restez en état de dépendance face à celui qui « sait » : soyez autonome et développer votre expertise !

  

10-   Je prends des cours, j’écoute tous les conseils (certains en totale contradiction avec d’autres d’ailleurs) je chante en rentrant le ventre parce que c’est comme ça qu’on doit chanter : tous les tics sont bien installés au détriment de la présence vocale. La technique ne remplacera jamais la qualité de présence. Je rappelle qu’une grosse majorité d’auteur compositeur interprète ont terminé chanteurs par ce qu’ils ne trouvaient pas d’interprète pour leur création : Brassens, Aznavour, Sting, Goldman …. Ce n’est pas la technique vocale qui a primé mais la qualité d’interprétation !

 

11-   J’ai besoin d’un « t’es-beau-logue » : je viens chercher reconnaissance et validation auprès d’un prof, d’un jury, d'un expert : c’est-à-dire que je ne connais rien de moi, de mes gouts, mes envies, ce que j’aime, de ce que j’ai envie de proposer au public mais je vais chercher quelqu’un à l’extérieur pour me valider, pour me reconnaitre : je deviens donc complètement dépendant de cette personne ! Regardez la grande majorité des artistes que vous connaissez le sont, parce qu’ils ont un message clair, un style affirmé, une personnalité singulière ! « Connais-toi toi-même » !

 

12-   Mon environnement vocal ne doit pas se limiter à la salle de cours. Si sortie de la salle de cours ou de votre cours en ligne, vous n’écoutez jamais de voix, de live, n’assistez à des concerts, ne chantez pas en petite culotte en dansant partout dans la maison : ça va prendre beaucoup de temps pour connaitre et gérer votre voix ! Pratiquez et offrez vous un environnement adéquat!

 

13-   Le plaisir avant tout : aujourd’hui si vous me proposez un cours avec technique respiratoire avant de chanter ou introspection pour sentir l’énergie du chant des hauts plateaux Mongols dans les reins : je vais avoir du mal à prendre plaisir : rien n’est plus puissant que de mettre en pratique, qu'intégrer concrètement dans son corps l’acte même de chanter ! Se coller les poils, se sentir submerger par une émotion et la présence de sa voix, c’est quelque chose d'unique et de mémorable. Je dis souvent que chanter c’est parler avec des ailes ! Cela ne devrait pas être plus compliqué, juste plus intense !

 

14-   Cours de chant, cours en ligne, cours en groupe, sites divers… aujourd’hui on a beaucoup d’informations : le revers de la médaille c’est que faire le tri est difficile et que sélectionner ce qui m’est vraiment nécessaire et important pour moi est compliqué! Ce qui est bon pour moi ne l’est probablement pas pour mon voisin. Chacun sa voix, son corps et son histoire alors comment un programme unique pourrait satisfaire tout le monde et répondre concrètement à nos besoins? Prendre en compte mon unicité!

 

15-   Quelle chanteuse vous voulez être :

  • une star internationale qui devra répondre à certaines exigences culturelles (Céline Dion par exemple ajuste sa façon de chanter en fonction de son marché : plus performante en anglais elle augmente ses chansons d’un demi ton, voir un ton, alors qu’en français elle sait qu’elle doit  être plus dans la sensibilité de son interprétation)?
  • une interprète qui met en scène ses propres compositions?
  • une chanteuse tout en sensibilité favorisant la mise en scène?
  • une guerrière du Belting et du Twang ?

Je crois qu’il y a quelques questions à se poser avant de passer sa vie à prendre des cours de chant lambda qui ne permettront pas à votre sensibilité de véritablement s’exprimer ! Je ne vais pas chanter comme le prof qui est fan de "vibes" alors que moi j’aime la chanson française simple et épurée! 

  

On chante, on rit, on danse depuis la nuit des temps. Heureusement on n’a pas attendu de prendre un cours pour se réaliser. D’ailleurs bon nombre d’autodidacte en sont la preuve. La grande qualité de l’amateur est et restera sa motivation et le plaisir de pratiquer son art.

 

Brel disait : « Talent ? Mais de quoi parlez -vous ? Le talent c’est l’envie. C’est tout » !