Chanter : La révélation !

Chanter : La révélation !

 

Comment une adolescente complexée, mal des ses baskets, souffrants d'agoraphobie et d'attaques de panique, qui s'excuse de vivre, paumée, persécutée par des émotions dévastatrices, encombrée par un corps trop volumineux et 15 millards de pensées qui se bousculent dans sa tête devient en l'espace de quelques années, une chanteuse épanouie , capable de se produire sur scène, heureuse d'exprimer son talent vocal et artistique en mettant également celui des autres en lumière ?

 

Comment une petite fille en échec scolaire, perpétuellement en colère, se disputant avec tous les gamins de son âge, jugée de vilain petit canard par son entourage, deviens en l'espace de quelques mois la coqueluche non seulement de sa famille mais de son village tout entier, suscitant admiration, reconnaissance et respect ?

 

Comment une jeune femme timide, s'excusant de vivre, incapable de finir une phrase sans demander pardon et sans s'autocensurer, terrorisée à l'idée de s'exprimer en public, devient l'une des plus grandes interprètes de sa génération : deux notes et le public est dévasté par son authenticité et sa qualité de sa présence ?

 

Réponse : « En Chantant »! Michel Sardou n'aurait pas dit mieux !

La douleur favorise le passage à l'action !

 

Chanter sauve des vies et remets certains êtres sur leur véritable voie : j'en suis le témoin vivant. Un chemin qui n'est certes pas anodin, parsemé de doutes, remise en question, mais un véritable chemin de retour à Soi.

 

Bonjour, je m'appelle Carole Jobard , je suis Coach vocale, chanteuse, auteure et interprète et surtout j'adore chanter ! Et si je parle si bien de toutes ces personnes c'est que je les connais extrêmement bien. J'étais cette adolescente complexée et agoraphobe et j'ai suivi personnellement l'éclosion de centaines de femmes passionnées par la chanson et qui ont changé leur vision du monde et de vie après avoir consacré quelques mois ou années à la chanson.

On connait les bienfaits du chant, une multitude d'articles en parle, on ignore souvent que le fait de chanter permet radicalement de se diriger vers une vie beaucoup plus en adéquation avec qui l'on est, si on est prêt à faire le chemin !

 

Souvent lorsque l'on prend des cours de chant, on s'adresse à des coachs vocaux qui sont d'anciens ou d'actuels chanteurs (euses) ou musiciens, qui sont « tombés dedans » quand ils étaient petits . Moi aussi je suis tombée dedans quand j'étais petite mais plus comme on « tombe dans les pommes » ! Je n'étais pas à l'aise, je manquais de charisme, d'aisance, de fluidité, j'étais à la fois fantastiquement attirée par le chant et terrorisée à l'idée de devoir chanter devant quelqu'un . Ce n'était pas naturel du tout de « pousser la chansonnette », comme ça, n'importe quand et devant n'importe qui... je suis admirative de voir la facilité et l'aisance scénique de la grande majorité de mes collègues ou certains chanteurs amateurs, je ne sais pas sur quelle planète ils ont poussé mais malheureusement ou heureusement ce n'était pas la mienne.

Ce chemin que j'ai parcouru, je l'ai fait pour répondre à un besoin fondamental : celui de stopper l'immense douleur que je ressentais et c'est aussi grâce à cette souffrance que j'ai eu le courage de passer l'action, de persévérer, d'enchainer les expériences, , les remises en question et maintes fois d'éprouver ma volonté. Il m'a conduit à la femme que je suis, que j'ai décidé d'être, capable de comprendre à quel point « Etre Juste soi » peut être extrêmement compliqué pour bon nombre de femmes encore aujourd'hui. 

J'ai quand même inventé le concept novateur de « chanteuse agoraphobe avec attaque de panique » ( j'avais 16 ans ). J'aurais volontiers accepté de chanter cachée derrière un rideau pendant que quelqu'un mimait ma prestation... j'étais complètement déconnectée de mon corps (qui m'encombrait plus qu'autre chose), effrayée par toutes ces idées qui tournoyaient dans ma tête (peur de la moquerie, au passage une blessure d'humiliation XXL), partagée entre l'envie de partir en courant pour que cette tension s'arrête et assumer en entrant sur scène quitte à tomber dans les vaps en direct : voici grosso modo le parcours de la chanteuse en herbe que je fus vers l'âge de 15 ans.

 

Je suis devenue, par la force des choses une experte en :

 

  • Plongeon dans le vide et on verra bien

  • Gestion des états émotionnels ( parfois désastreux certes mais néanmoins experte )

  • Mental ( afin de l'utiliser de la meilleure façon qui soit et le faire taire quand il choisi à nouveau de diriger ma vie ).

  • Spécialiste en organisation et préparation ( et repérage de la sortie la plus proche aussi ).

     

Quand je dis que le chant m'a sauvé, c'est que ce fut la seule activité qui ait eu une véritable efficacité sur ma santé tant physique qu'émotionnelle là où nombre de spécialistes de la psyché restaient inopérants. Le chant m'a permis de :

 

  • Pleurer, crier, hurler et déposer mes émotions pour les transcender

  • Impliquer mon corps pour exprimer ma voix dans sa globalité

  • Cadrer un mental surdimensionné

  • Developper mes qualités artistiques et ma créativité

  • Déployer certaines qualités comme : l'exigence, persévérance, courage, sens de l'organisation et de la structure, capacité d'écoute, sensibilité, musicalité etc....

  • Utiliser la pédagogie positive : mettre l'accent sur mes qualités et arrêter de focaliser sur mes défauts et limites ( ça c'était dans les meilleurs jours )

  • Accepter mes limites : un pas de plus vers l'authenticité !

 

J'adore chanter parce que c'est l'un des moyens mis à ma disposition, l'un des talents que je peux offrir au monde pour échanger de la plus authentique façon qui soit ! 

Et vous, pourquoi aimez-vous chanter ?